mardi 12 juin 2007

LE SOUS-SOL DE LA PEUR (THE PEOPLE UNDER THE STAIRS)



L'HISTOIRE : Fool, un jeune garçon, vit dans le ghetto de Los Angeles. Lorsque sa famille est à bout de misère, il se laisse convaincre par deux de ses amis de cambrioler une maison où nul n'ose plus s'aventurer depuis des années. La nuit, des soupirs et des gémissements s'en echappent, et un couple démoniaque en garde l'entrée. Fool parvient à s'introduire dans la maison, où il va vivre la plus terrifiante des expériences.

MON AVIS : Film très décevant et très énervant, qui prouve que l'oeuvre de Wes Craven est très décousue. C'est vendu comme un film d'horreur et ce n'est jamais terrorisant. L'espèce de contexte social sur fond de ghetto noir est un prétexte vite expédié et le jeune héros, Fool, fait penser à Arnold et Willy, qui va rencontrer, dans cette maison un ersatz de fille Ingalls, sauf que le couple d'adultes n'a rien à voir avec les parents de La petite maison dans la prairie, puisqu'il s'agit de cinglés. L'ambiance est donc très bizarre, allant plus dans la direction de l'ennui et du ridicule que dans celle de l'angoisse et du gore. On voit un gros chien qui fait sursauter de temps en temps, on voit aussi des gens tapis dans les fondations de la maison, avec un look de zombie raté, un gamin, "Cafard", à la langue coupée... L'homme de la maison, "Papa", joué lamentablement par Everett Mc Gill (transfuge de la série Twin Peaks), est une pitoyable caricature de méchant, répétant en boucle "burn in hell !!!", et enfilant de temps en temps une combinaison de cuir noir intégrale qu'il aurait volé à Catwoman... Son jeu est exagérément cabotin, et frise l'insupportable. La mise en scène est plate et on est dans une ambiance digne de Maman j'ai raté l'avion avec des courses poursuites interminables dans les couloirs et les soupirails de cette maison invraisemblable. Ce n'est jamais comique, jamais effrayant, jamais passionnant...
Même Ving Rhames, qui allait croiser la route de Quentin Tarantino deux ans plus tard avec Pulp Fiction, est allé se fourvoyer dans ce qui est un désespérant ratage.
Avec la meilleure volonté, il n'y a rien à sauver de cette daube...
Je viens de voir sur imdb.com qu'un remake semblait prévu pour 2008, sans doute pour refaire avec une sauce bien plus épicée ce navet fadasse. On verra !

REPLIQUE :
- Les vilaines filles rôtissent en enfer !!!

Réplique de Dad (E. McGill) à Alice, et expression qu'il va dire au moins 20 fois tout au long du film


MA NOTE :
Image hébérgée par hiboox.com

INDICE DE GORITUDE :
Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

LES LIENS :
fiche sur imdb.com
fiche sur allocine.fr
article sur scifi-universe.com
fiche sur horreur.com

LA P'TITE MIGNONNE DE SERVICE :Kelly Jo Minter dans le rôle de Ruby

L'IMAGE :Dad (E. McGill) fait un peu de boucherie dans sa cave

COPYRIGHT : ALIVE FILMS / UNIVERSAL STUDIOS

5 commentaires:

Thilo a dit…

Tout à fait d'accord avec cette critique ! Même si le postulat pouvait donner une situation intéressante (surtout de la part de Craven ) le résutat est consternant !

lololachi a dit…

Exact Thilo, en fait on peut retenir une bonne idée de départ et tout le reste est une triste foirade, ce qui est toujours décevant venant d'un Môôôsieur comme Wes Craven...
Faut que je voie CURSED mais il parait que ce n'est pas mieux...

locutus57 a dit…

J'ai acheté ce film à 1€ sur cdiscount il y a quelque temps (et oui, dès qu'un dvd est à 1€, c'est plus fort que moi, j'achete). J'avais déjà un mauvais souvenir de ce film que j'avais vu il y a longtemps et ta critique ma encore plus découragé de le voir. Encore un dvd qui va prendre la poussière sans être vu.

Et pour CURSED, je confirme que c'est très moyen.

Thilo a dit…

Je confirme la confirmation de locutus57 ne te presse pas pour Cursed c'est du Craven très moyen ! ;)

lololachi a dit…

> LOCUTUS : J'ai aussi le syndrome de la "fièvre acheteuse du dvd gore à 1 euro" même si souvent les films ne valent pas plus, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise !

> THILO : Ben d'ailleurs je viens de me souvenir que CURSED je l'avais eu justement dans un bac de DVD au rabais... mais du coup, je ne suis pas impatient de la voir !