dimanche 29 juillet 2007

NOUVELLE CUISINE (GAAU JI / DUMPLINGS)



L'HISTOIRE : Une ancienne star de Hong Kong, Madame Ching Lee (Miriam Yeung), choisit de faire appel aux services d'une énigmatique cuisinière, Tante Mei (Bai Ling) dont les raviolis auraient le pouvoir de rajeunir quiconque les mange. Prête à tout pour être belle, espérant reconquérir son mari (Tony Leung Kar-Fai) qui la trompe, Ching Lee décide de tenter l'expérience. Mais qui sait ce que cache cette mystérieuse recette...

MON AVIS : Le mot qui résumerait le mieux ce film selon moi, c'est... perturbant. J'avais déjà vu la version courte dans le film TROIS EXTREMES, et c'est donc ici la version long métrage de cette histoire glaçante. Bien entendu, l'intérêt du film repose dans le secret de fabrication des fameux raviolis de Tante Mei, et je me garderais bien de révéler quoique ce soit pour ne pas gâcher la surprise des lecteurs qui ne connaitraient pas encore ce film que je conseille vivement.
C'est magnifiquement filmé avec des images et des cadrages parfaits, et une bande-son magistrale pour un film d'angoisse.
Ce n'est pas tout à fait un film gore (pas de zombies, pas de tueur fou, pas de monstre...), mais ce serait presque pire !
Sous des allures de drame social à la Ken Loach version Asie, on découvre une histoire qui fait voler en éclats certains tabous, et qui en dérangera plus d'un.
C'est une horreur presque raffinée, aussi discrète qu'insoutenable, un très curieux mélange qui laissera insensible les plus blasés (une minorité je pense) qui penseront que "oh, ce n'est que ça, pas terrible !", mais qui terrorisera les plus sensibles qui se diront "non c'est pas possible...".
D'autant qu'à part une musique super efficace, tous les codes du genre sont contournés et il est difficile de deviner ce qui va se passer.
Le fameux secret horrible est révélé un peu rapidement à mon goût, mais tout est diaboliquement efficace, d'autant que l'évolution du récit nous propose malgré tout un crescendo dans l'horreur, puisque Tante Mei va satisfaire les exigences de plus en plus "gourmandes" de Mme Lee.
Voilà le genre de film qui marque, qui ne ressemble à aucun autre, on serait même tenté de dire "un vrai régal" mais ce serait vraiment de mauvais goût, je dirais simplement... génial !

REPLIQUE :
- On dit que vos raviolis sont excellents !

première phrase de Mme Lee à Tante Mei

MA NOTE :
Image hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.comImage hébérgée par hiboox.com

INDICE DE GORITUDE :
Image hébérgée par hiboox.com

LES LIENS :
fiche sur imdb
article sur cineasie.com
article de Carine Filloux sur filmdeculte.com
fiche sur cinemovies
critique de Françoise Maupin sur figaroscope.fr
critique de Marie Guyot sur lequotidienducinema.com
---- ATTENTION : certains liens révèlent le secret du film...

LA P'TITE MIGNONNE DE SERVICE :La jolie maîtresse de Mr Lee.

L'IMAGE :L'une des victimes de tante Mei...



COPYRIGHT IMAGES : Applause Pictures
/ Fortissimo Film Sales / Wild side films

3 commentaires:

Thilo a dit…

Un excellent film, sans concession et qui va au bout de son implacable intrigue !

Ender a dit…

Lire cette critique, me rappelle que j'ai le dvd de trois extremes qui traine dans ma bibliothèque, et que je ne l'ai pas encore vu. Par contre, je ne savais pas qu'il y avait deux versions (une longue et une courte).
Et comme j'ai acheté ce dvd specialement pour ce film, j'ai un peu peur de me gacher le futur visionnage de la version longue.

lololachi a dit…

>> Exact THILO, tout à fait ça...

>> ENDER, ben voilà quand on met un dvd dans une bibliothèque ! Il fallait le mettre dans ta dvdthèque :) Non, sans dec' j'ai vu d'abord TROIS EXTREMES et il n'y a donc que le fameux secret que l'on connait mais la version longue réserve quand même de belles surprises et des scènes qui n'ont rien de superflu, donc n'hésite pas. Par contre voir la version courte après la longue me semble moins intéressant...